( 6 juin, 2011 )

2 JUIN…

Ce soir le silence de la feuille et la simplicité pas de belles lettres travaillées par le style… juste des mots…

Je regarde les heures vides, damnées du silence

où nos cris cherchent en vain la délivrance

j’écoute la froideur du gouffre des errances

où même pas un écho ridicule ne s’élance

J’attends dans mes joies intérieurs, le phoenix

qui enflammera toute parcelle de mon être

le feu divin arraché à la lave du Styx

qui gagné sur Hadès me fera disparaître

aux instants figés du regard de méduse,

dans l’horrible éloquence de la désolation

Statufié, pétrifié dans l’ennui et ses ruses

Je suis vautrée hagarde loin des consolations

Pas de commentaires à “ 2 JUIN… ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|